Cycle en V en gestion de projet : que peut-on savoir de système ?

Développée dans les années 1980, la méthode du cycle en V est toujours le modèle de base que de nombreuses entreprises utilisent pour gérer certains projets. Découvrez le nécessaire ici.

Qu’est-ce que la méthode cycle en V ?

La méthode en cycle V est une stratégie qui permet à une entreprise de gérer tous ses projets de façon efficace. En effet, ce modèle est composé de trois phases très capitales qui sont : la conception du projet, la réalisation du projet et la validation du projet. Cette méthode comporte une phase intéressante (descendante et ascendante) représentée en forme de V basé sur des étapes séquentielles et linéaires, de l’analyse des exigences aux tests d’acceptation. La partie descendante correspond s’occupe du développement des quatre phases du système tandis que l’autre s'assure de sa qualité. Pour en savoir plus ... à ce sujet faite des recherches approfondies.

Quand choisir la méthode cycle en V ?

Comme tout autres méthodes, elle est très efficace et pratique. Elle ne nécessite pas de temps de formation pour l’équipe projet, juste quelques séances de suivi et de tutorat. En effet, pour mener a bien votre projet, une phase de validation bien planifiée s’avère nécessaire au début. Cela peut limiter les risques lors de la conception du projet. Cependant, avant de choisir ce modèle pour la gestion du projet, il est important de tenir compte la nature du projet. La division entre chaque phase et chaque équipe impliquée dans le projet rend la boucle en V peu flexible. En fait, une fois qu’une étape est effectuée, plus possible de modifier. De plus, comme la méthode du cycle en V prévoit dès le départ toutes les exigences et spécifications requises pour planifier l’ensemble du projet, la rédaction de divers documents avant la mise en œuvre est une tâche fastidieuse. Cela peut prendre vous prendre un temps énorme. Cependant, cette méthode reste la solution idéale pour certains types de projets. Les projets sont initiés sur la base d’appels d’offres, où le client énonce très précisément ses exigences dès le départ. Un projet dans lequel le prestataire maîtrise parfaitement les points clés de la réalisation du projet. Éléments dont les spécifications restent les mêmes tout au long de la mise en œuvre. Un projet qui répond aux exigences de qualité définies en amont.